DataSud, Emploi, Formation, Innovation, Intelligence artificielle, Projet Open Emploi  |   Publié le 3 décembre 2019

Programme Open Emploi

La Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur mobilise l’intelligence artificielle pour répondre aux défis de l’emploi et de la formation.

 

La Région mobilise les ressources de l’intelligence artificielle et des données dans le cadre d’un programme « Open Emploi » qui vise à fluidifier le marché de l’emploi régional et accompagner les trajectoires d’évolution professionnelle. Elle engage aujourd’hui un marché de Recherche & Développement, qui va permettre d’expérimenter des réponses innovantes pour enrichir l’offre de services en direction des entreprises, des acteurs de l’emploi – formation et des usagers.

 

Dans le cadre de sa stratégie visant à devenir la première Smart Région, la Région fait du numérique et de l’innovation des leviers essentiels de son action. Elle souhaite ainsi innover dans l’ensemble de ses politiques, notamment en mobilisant les partenariats industriels les plus performants. L’intelligence artificielle constitue ainsi un axe majeur de sa stratégie, en relation étroite avec le développement des données ouvertes et intelligentes, dans une approche éthique du numérique. Dans ce contexte, la Région a adopté le 29 juin 2018 son « Ambition régionale dans l’intelligence artificielle : programme d’action 2018-2020 », dans lequel s’inscrit le programme Open Emploi.

Ce programme expérimental contribue notamment à enrichir l’offre de services : aider les entreprises à exprimer leurs besoins de compétences, améliorer l’employabilité, se former tout au long de la vie, personnaliser les parcours et mieux outiller les acteurs de l’accompagnement à l’évolution professionnelle. En effet, parmi les nombreux enjeux impactés par l’intelligence artificielle, fluidifier le marché de l’emploi régional et accompagner les trajectoires d’évolution professionnelle constituent des éléments stratégiques pour le développement des entreprises et la réduction des tensions sur le marché de l’emploi.

Le programme Open Emploi permet ainsi à la Région, dans son rôle de tiers de confiance et d’expérimentateur, d’associer à sa démarche innovante l’ensemble des partenaires publics et privés du secteur, dont plusieurs ont d’ores et déjà répondu favorablement à l’appel.

C’est ainsi que Pôle Emploi, l’Apec et le réseau régional des missions locales se sont associés à ce programme en tant que partenaires stratégiques, en participant à son pilotage et en contribuant à définir et mettre en œuvre des cas d’usage utilisant l’intelligence artificielle (diagnostic d’un projet de mobilité professionnelle, attractivité des offres d’emploi des petites entreprises, conseiller augmenté, etc.).

Dans ce contexte, la Région a conclu au mois de juillet dernier un marché public de services relatifs à la recherche et développement (Article 14, alinéa 3 de l’ordonnance n° 2015-899 du 23 juillet 2015), qui permet la mobilisation de l’intelligence artificielle pour répondre de manière opérationnelle à ces défis de l’emploi et de la formation, à travers le traitement de cas d’usage partenariaux.  La plateforme régionale de données DataSud, pilier de la Smart Région, ouverte depuis mars 2018 va remplir, dans ce cadre, au-delà de la diffusion de données ouvertes, sa mission d’infrastructure support de la politique régionale d’expérimentation par les données, à travers la constitution du Répertoire régional des données de l’emploi et de la formation (R2DDE) [Voir les données ci-dessous].

Le consortium qui va opérer ce marché avec la Région est formé par les sociétés Mindmatcher et Mnemotix, qui s’associent les compétences des sociétés Groupe Amnyos, FreeSkill et Symag by BNP Paribas. Mindmatcher est spécialisée dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée aux domaines de l’emploi et de la formation. En 2016, MindMatcher a été l’un des 5 lauréats du challenge du “Plan Numérique, Emploi, Travail” (dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir), et a travaillé en partenariat direct avec la direction de l’innovation de Pôle Emploi afin d’aboutir en septembre 2018 au lancement de la plateforme “Carto.net”, autour de la gestion stratégique des compétences. Mnemotix, créée en 2013 à la suite d’un projet de recherche porté par l’INRIA Sophia Antipolis, est spécialisée dans l’ingénierie documentaire, la modélisation des connaissances et l’intelligence artificielle et a été partie prenante du développement de Carto.net.

Ce consortium est complété par 3 sous-traitants : le Groupe Amnyos, cabinet de conseil, apporte son expertise des politiques de l’emploi, des compétences et de la formation, et ses méthodologies en matière de design thinking et de mobilisation de l’intelligence collective ; FreeSkill apporte sa connaissance en matière d’intelligence artificielle et de Blockchain appliquées aux profils de compétences et aux processus de tiers de confiance. Enfin, Symag by BNP Paribas apporte ses compétences en Blockchain et déploie ses technologies Multichain et Crosschain nommées « BlockSY ».

 

Données