Stratégie

Stratégie Smart Région

L’exécutif régional porte l’ambition de renforcer le positionnement de Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur en Smart Région, c’est-à-dire en territoire connecté, innovant et exemplaire dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat. Trois axes principaux structurent ainsi la stratégie Smart Région, adoptée le 3 novembre 2016 :

  • Le premier porte sur les infrastructures de réseaux, le déploiement du très haut débit, de la téléphonie mobile et de sites wifi sur l’ensemble du territoire régional,
  • Le deuxième concerne l’émergence et le déploiement de services numériques innovants prenant appui sur les données, l’innovation ouverte, l’intelligence artificielle, portés par la Région ou ses partenaires,
  • Le troisième renvoie à la nécessaire inclusion des citoyens au sein de la société numérique et à la réduction de la fracture numérique.

De plus, en cohérence avec les orientations européennes, nationales, régionales et infra-régionales (notamment la stratégie Smart Région, le Plan Climat régional et les schémas directeurs des Départements), les problématiques liées aux infrastructures, aux services et aux usages numériques sont intégrées par la Stratégie commune d’aménagement numérique du territoire, qui constitue le volet numérique du Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET). Adoptée par les élus régionaux le 29 juin 2018, elle constitue aujourd’hui un cadre de référence pour les acteurs publics de Provence-Alpes-Côte d’Azur, notamment en matière de couverture fixe très haut débit et mobile du territoire, de maîtrise des données et des réseaux, par les acteurs publics, de mobilisation du potentiel du numérique, au service de la modernisation de l’action publique, de l’économie, de l’emploi et de la transition énergétique et environnementale.

Dans ce contexte, Sud – Provence-Alpes-Côte d’Azur a notamment décidé de se positionner, dès 2016, sur le champ des données, qui conditionnent le déploiement des services numériques de demain pour accompagner la mutation des usages ainsi que la transformation numérique des territoires et des entreprises. En effet, l’acteur public joue dans ce domaine un rôle de tiers de confiance, de régulateur, de facilitateur et d’accélérateur.

Aussi, la stratégie Smart Région a identifié, dès 2016, plusieurs objectifs :

  • le développement et la mise à disposition d’une infrastructure régionale de données ouvertes, géographiques et intelligentes de dernière génération (DataSud),
  • l’animation d’un réseau régional des acteurs de la donnée (producteurs, animateurs, ré-utilisateurs, universitaires, etc.) et l’accompagnement d’acteurs publics et privés à l’ouverture des données,
  • le soutien aux initiatives publiques et privées en matière de médiation et de libération des données, via un appel à projets permanent, et des événements (challenges, hackathons, etc.)
  • l’expérimentation par les données, à travers le prototypage de cas d’usages et des expérimentations par les données, mobilisant la commande publique d’innovation.

En savoir plus :

 

Le programme régional des données ouvertes et intelligentes

Dans le cadre de la stratégie « Smart Région » et du programme régional des données ouvertes et intelligentes, la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur met à disposition l’infrastructure régionale de données ouvertes, géographiques et intelligentes DataSud, apporte son expertise et anime un réseau d’acteurs publics et privés, propose un ensemble de services destinés à servir les transformations numériques et l’innovation par les données (appel à projet permanent, événements, challenges, hackathons), au service des territoires (entreprises, collectivités, usagers). Parallèlement, la Région propose une convention à ses partenaires dans le cadre de son programme régional des données ouvertes et intelligentes, pour l’accompagnement à l’ouverture des données du territoire.

Chiffres clés :

50 partenaires conventionnés dans le programme régional,
118 organisations partenaires productrices de données sur DataSud,
1480 jeux de données participant à constituer de grands ensembles cohérents de données (transports, énergie, emploi, environnement, culture, etc.),
• 650 nouveaux jeux de données en six mois – 80 % de données inédites,
32 projets de réutilisation de données,
1 Prix national de l’Open Data 2018 – Gazette des communes / Open Data France sur le volet « Démarche d’animation locale »,
• 2 programmes de Recherche et Développement (FlexGRID Data, Open Emploi) [voir les Projets].

En savoir plus :

 

La stratégie régionale en matière d’Intelligence Artificielle

Parmi les nombreux enjeux autour de l’intelligence artificielle, fluidifier le marché de l’emploi régional et accompagner les trajectoires d’évolution professionnelle constituent des éléments stratégiques pour le développement des entreprises et la réduction des tensions sur le marché de l’emploi.  Pour répondre à ces enjeux, la Région Sud a voté en juin 2018 une stratégie plaçant l’intelligence artificielle au cœur d’un dispositif inédit de mobilisation de l’intelligence artificielle, notamment en lien avec la massification des données dans un répertoire régional des données de l’emploi et de la formation, en cours de constitution sur DataSud.

 

En savoir plus :

Stratégie en matière de données