DataSud, Infrastructures, Innovation, Open Data  |   Publié le 20 novembre 2019

Plateforme DataSud

DataSud est la plateforme mutualisée de données ouvertes, géographiques et intelligentes de la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur, du Centre Régional pour l’Information Géographique en Provence-Alpes-Côte d’Azur et de leurs partenaires. Elle bénéficie pour son développement technique d’un soutien financier de l’Etat dans le cadre du Contrat de Plan Etat-Région 2015-2020 ainsi que du Conseil départemental des Hautes-Alpes.

Le Projet

 

DataSud_Logo
Logo officiel de DataSud

Ce projet innovant s’inscrit dans la continuité des programmes ambitieux d’accompagnement à la production et la réutilisation de données portés par la Région depuis plusieurs années.

 

Dans un contexte technologique et législatif en forte évolution, la Région permet à l’ensemble des acteurs de la donnée du territoire, de publier, diffuser et réutiliser des données sur une plateforme multi-thématique fédératrice. Datasud permet aux acteurs publics et leurs délégataires de se mettre en conformité avec les obligations réglementaires, notamment vis-à-vis des obligations législatives renforcées (Loi NOTRe, Loi pour une République Numérique, Loi Valter, Loi  pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, Loi Transition énergétique pour la croissance verte, mais aussi Code des relations entre le public et l’administration).

DataSud permet ainsi à tout acteur public ou privé de diffuser gratuitement ses données sur la plateforme, afin de favoriser le déploiement de nouveaux services numériques. La Région propose en parallèle une offre d’accompagnement gratuite à l’ouverture des données, dans le cadre de son programme régional des données ouvertes et intelligentes et de la convention de partenariat afférente.

 

Les objectifs stratégiques

  • Proposer un guichet unique de la donnée en région,
  • Massifier les données disponibles aux développeurs et startups,
  • Favoriser l’innovation publique et privée au service des territoires,
  • Garantir la souveraineté des données et de l’infrastructure,
  • Mutualiser un entrepôt de données, son hébergement et ses services,
  • Produire du bien numérique commun.

 

Vers un territoire-plateforme

Page d’accueil de DataSud

DataSud doit permettre de démultiplier les usages en sortant des approches de diffusion de données “en silo” qu’elles soient ouvertes, géographiques, publiques ou privées. DataSud s’inscrit dans une logique de “territoire-plateforme” (à l’instar de l’Etat plateforme) ou les données publiques comme privées doivent permettre de déployer des services numériques opérationnels à la population. En matière de développement économique, d’emploi, de formation, de santé, de transports, de tourisme, d’énergies, de culture, etc., l’innovation par les données doit permettre d’accélérer la transformation numérique, notamment à travers la multiplication des expérimentations, des projets de Recherche et Développement et des partenariats d’innovation public-privés.

DataSud se positionne comme une plateforme “tiers de confiance” permettant aux acteurs publics, aux GAFAMs, aux PMEs, à la société civile et aux citoyens d’inventer les services numériques de demain à partir des données mises à disposition. Le déploiement de ces nouveaux services dépend de l’acculturation des acteurs à la donnée tout comme de la qualité et de la quantité de données diffusées par les partenaires sur DataSud.

 

Agilité

Voulu agile, le déploiement de DataSud s’opère depuis 2017 à travers des cycles de développements itératifs.
Un groupe de bêta-testeurs a expérimenté la publication de données de janvier à mars 2018.
La plateforme a été officiellement lancée le 3 mars 2018, à l’occasion de l’Open Data Day.

 

DataSud en résumé

  • Plus d’une centaine de producteurs de données sont partenaires utilisateurs de DataSud,
  • Plus de 1500 jeux de données sont aujourd’hui disponibles dans des thématiques très diverses,
  • Plus d’une quarantaine de réutilisations sont d’ores et déjà déclarées dans DataSud
  • DataSud peut stocker à ce jour 15 téraoctets de données dans le cloud souverain,
  • Intégralement développé à partir de technologiques et langages Open Source, le code source de l’infrastructure de données est reversé, documenté et maintenu sur une forge collaborative.
  • DataSud est le résultat d’une commande publique : un accord cadre a été attribué à un groupement d’entreprises composé de NeoGeo TechnologiesQuai13 et Jaguar Network.

Données